Pour le maintien du régime illégitime israélien, le recours massif à la violence militaire joue un rôle capital. En dépit des violations du droit international et des droits humains et du non-respect systématique du droit humanitaire international par Israël, de nombreux Etats maintiennent leur coopération militaire avec ce pays. Pour l’économie israélienne, l’industrie d’armement et de sécurité constitue un pilier essentiel. L’expertise de ce secteur, invoquée comme argument de vente, est principalement acquise par les opérations de répression exercée contre les Palestinien·ne·s. La société civile palestinienne appelle donc à un embargo militaire généralisé à l’égard d’Israël.

Malgré le bilan humanitaire dramatique d’Israël, la Suisse entretient des relations étroites avec l’armée et l’industrie d’armement et de sécurité israéliennes. Cette attitude de la Suisse entre en contradiction avec ses engagements internationaux. Nous exigeons la cessation de toute coopération militaire et scientifique avec l’armée israélienne, et avec les entreprises publiques et privées du secteur de l’armement et de la sécurité en Israël. Nous contestons en particulier l’achat de six drones de type Hermes 900 de l’entreprise Elbit Systems destinés à l’armée suisse, les opérations de contrepartie prévues dans ce contexte par des firmes suisses et l’achat de technologies de surveillance de l’entreprise israélo-américaine Verint pour les polices cantonales suisses.

Articles

  • Il se passe des choses sur les drones à l'UNIL

    27.02.2014

    Le 25.2.2014, un groupe d'étudiants a organisé un bref happening à la cafétéria de l'Université de Lausanne: à midi, au moment où toutes les tables étaient occupées, une centaine de petits "drones" en papier noir ont été lancés sur la cafétéria depuis l'étage supérieur, le tout accompagné par un bruitage évoquant un bombardement aérien.

    ... lire la suite
  • Une pétition pour refuser de subventionner les drones israéliens

    09.02.2014

    Mediapart a publié le 8.2.14 un blog qui revient sur la campagne contre les drones israéliens menée par l'ONG War on Want et notamment sur la pétition européenne. "En autorisant les compagnies israéliennes d'armement à prendre part à des projets de recherche publique, l'Union européenne soutient le développement des technologies nouvelles qui seront utilisées pour oppresser les Palestiniens et violer le droit international.

     

    ... lire la suite
  • Non au système d'écoutes téléphoniques Verint

    28.01.2014

    BDS a diffusé le 28.11.2013 une prise de position contre le contrat avec les "grandes oreilles" de VERINT, une compagnie israélo-américaine étroitement liée aux services de renseignements israéliens. 

     

    ... lire la suite
  • Verint - complice de crimes de guerre

    20.01.2014

    Le 17.1.14, Le Courrier a publié un article dénonçant le choix de cette société israélienne pour fournir le nouveau système d'écoutes téléphoniques de la Suisse...

    ... lire la suite
  • Pas de contrat avec Verint!

    19.01.2014

    Suite à l'annonce d'un contrat entre le DFJP et la société israélienne Verint, l'Association Suisse-Palestine a publié une déclaration dénonçant ce contrat.

    ... lire la suite
  • Etats-Unis: le contrôle de l'utilisation des drones en question

    18.01.2014

    Le site RFI.fr a publié un article sur les problèmes que posent les drones de surveillance aux Etats-Unis: Les drones sont de plus en plus utilisés sur le territoire des Etats-Unis par les autorités locales, et cela inquiète les organisations de défense des droits civiques, et de protection de la vie privée qui ont porté l'affaire devant les tribunaux.

    ... lire la suite
© BDS Suisse