Apartheid hier et aujourd’hui : Afrique du Sud et Israël/Palestine - Stratégies de lutte

En mai 1948, l’Afrique du Sud instaure une politique de ségrégation raciale systématique, l’apartheid. A cette même date, l’Etat d’Israël, le dernier état colonial du 20ème siècle, voit le jour.

En février 1991, l’Afrique du Sud renonce officiellement à l’apartheid et abolit en juin les lois fondant ce régime. Pendant ce temps en Israël/Palestine, l’occupation, les colonies de peuplement, le nettoyage ethnique et la politique d’apartheid se poursuivent.

En 2018, Israël inscrit la politique d’apartheid dans les Lois fondamentales qui lui servent de constitution.

Conférence de Ronnie Kasrils suivie d’une discussion

Ronnie Kasrils, militant sud-africain d’origine juive rejoint l’ANC et le parti communiste sud-africain en 1960 et devient par la suite l’un des responsables de la branche armée de l’ANC. A partir de 1994, il est membre du comité exécutif de l’ANC et occupe divers postes ministériels.

En 2008, il démissionne du gouvernement, de l’ANC et du parti communiste pour protester contre la politique néolibérale du pays. En parallèle, il fonde en 2001 le groupe «Pas en mon nom» qui agit en Afrique du Sud contre la politique coloniale et raciste de l’Etat d’Israël.

Il est membre du Tribunal Russell sur la Palestine et soutient la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions).

Fort de sa longue expérience de lutte contre l’apartheid, le racisme et le néolibéralisme, Ronnie Kasrils nous parlera des stratégies de lutte contre l’apartheid qui sévit aujourd’hui en Israël/Palestine.

Conférence en anglais avec traduction simultanée

Lieu: Maison des Associations (salle Rachel Carson), Rue des Savoises 15, 1205 Genève

Retour

© BDS Suisse