Appel : Défenseur des droits de l’homme Salah al-Khawaja arrêté

18.11.2016

Categories: Attaques contre BDS

A deux heures du 26 octobre, des convois des forces armées israéliennes sont entrées dans la vieille ville de Ramallah et ont donné l’assaut au domicile de Salah al-Khawaja. La maison a été fouillée, les ordinateurs et son téléphone ont été contrôlés puis détruits, ainsi que les meubles. Salah a finalement été arrêté et emmené dans une jeep de l’armée. Le grand nombre de soldats dans un quartier à la population dense a donné un sentiment de menace et d’insécurité et a provoqué des affrontements qui ont duré jusqu’au matin.

Salah est un militant de longue date et un dirigeant politique. Il fait partie du comité de coordination de la Campagne Stop the Wall, une personnalité importante de l’Initiative nationale palestinienne (al-Mubadara), il est membre du secrétariat du Mouvement palestinien pour le Boycott, les Désinvestissements et les Sanctions (BDS).

Le 9 novembre, Salah a été emmené devant une cour militaire à Petah Tikva. Son avocat Jehad Abu Raya n’a toujours pas été autorisé à parler à son client, mais l’audience a obligé l’armée israélienne à montrer Salah et son état physique après 15 jours de prison.

Abu Raya a raconté que même après des années de travail en tant qu’avocat et avec le système pénitentiaire israélien, il a été choqué de voir l’état de son client. Les autorités carcérales ont même maintenu Salah les yeux bandés pendant l’audience et il « semblait sortir de la tombe ».

En seulement 15 jours, les officiers du renseignement israélien ont mené 27 séries d’interrogatoire avec Salah – pratiquement non-stop.

Privé de sommeil et visiblement marqué par deux semaines de contraintes et de mauvais traitements, Salah a déjà perdu du poids de façon alarmante. Pourtant, apparemment il n’a pas perdu sa force : la force des défenseurs des droits de l’homme qui savent qu’ils sont contraints de subir la prison et les mauvais traitements juste parce qu’ils se battent pour une juste cause et un monde meilleur pour nous tous.

Le 16 novembre, l’audience du tribunal militaire israélien a statué que Salah serait soumis à 8 jours supplémentaires d’interrogatoire. Une autre semaine pendant laquelle les fonctionnaires du renseignement vont continuer de traiter Salah de façon inhumaine.



Source: ISM France (traduction) et Stop the Wall

 

Appel à l'action

Vous pouvez nous aider en écrivant une lettre au Conseiller fédéral Didier Burkhalter en utilisant le formulaire de contact sur ce site et le texte suivant :

Cher Monsieur le Conseiller fédéral,

J'ai été alarmé d'apprendre comment Salah Al-Khawaja, défenseur palestinien des droits humains, a été arrêté et emprisonné.

Le 26 octobre 2016 cet éminent défenseur des droits humains a en effet été arrêté à Ramallah par des forces militaires israéliennes sans même être informé des raisons ayant motivé son arrestation. Lors de l'audition militaire du 9 novembre dans la localité israélienne de Petah Tikva, son avocat a été choqué de voir l'état physique de son client, qui a été privé de sommeil et qui était visiblement amaigri et marqué par deux semaines de contraintes et de mauvais traitements pendant lesquelles il a été interrogé pratiquement non-stop.

Le 16 novembre, la cour militaire israélienne a prolongé de 8 jours supplémentaires la période d’interrogatoire, huit jours pendant lesquels Salah continuera à subir les mêmes traitements.

Al-Kwawaja a consacré sa vie à la défense des droits humains des Palestiniens et son engagement a suscité un grand respect aussi bien en Israël/Palestine qu'à niveau international.

Aidez-nous à faire libérer Salah Khawaja et à faire respecter les lignes directrices suisses concernant les défenseurs des droits humains, pour que ses droits soient respectés au cours de sa détention et qu'il puisse être accompagné par des observateurs/observatrices.

Avec mes meilleures salutations.

Retour

© BDS Suisse