Tolérance zéro pour des racistes comme Lieberman

05.12.2014

Categories: Autres campagnes

Communiqué de presse

Rencontre OSCE : Zéro tolérance pour des racistes comme Lieberman
 
L'OSCE prétend défendre la démocratie, les droits humains et la paix. Or, Avigdor Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères, connu pour sa rhétorique agressive et raciste, participera également à réunion du Conseil des ministres à Bâle. Le dernier coup de Lieberman consiste en un « plan de paix » dont le but explicite est le transfert de citoyens palestiniens d'Israël.


Alors que l'OSCE se présente comme étant une plateforme de résolution des conflits, rien n’est entrepris pour empêcher Israël à poursuivre sa politique de déni des droits fondamentaux des Palestiniens. La reconstruction dans la bande de Gaza avance à un rythme d'escargot et, comme le confirme la plateforme médiatique de l'UE, EurActiv, Israël s’accorde la part du lion des fonds d'aide des donateurs. Des organisations de la société civile de la bande de Gaza appellent la communauté internationale à ne pas récompenser Israël pour le massacre et la destruction des infrastructures vitales perpétrés cet été et à ne pas se rendre complice du régime israélien qui inflige aux Palestiniens l'occupation et le blocus illégal.

BDS Suisse soutient l'appel de la société civile palestinienne de la bande de Gaza et proteste contre le fait d’offrir un podium à des racistes et des agitateurs notoires comme Avigdor Lieberman.

Bâle, 4.12.2014

Retour

© BDS Suisse