Signez l'appel à l'ONU: Non à la répression contre BDS, oui au droit au boycott

14.05.2016

Categories: Attaques contre BDS, BDS-Arguments

Le Comité national palestinien du BDS a lancé un appel au Haut commissariat des Nations Unies pour les Droits humains pour lui demander de prendre les mesures nécessaires pour soutenir et protéger les droits des défenseurs des droits humains palestiniens, israéliens et internationaux – dont les militants du mouvement BDS – qui mènent une campagne non violente pour les droits du peuple palestinien. 

Nous vous invitons à ajouter votre nom à cet appel.

N'ayant pas réussi à freiner le soutien croissant dont bénéficie BDS un peu partout dans le monde, Israël train intensifie sa lutte acharnée contre ce mouvement.

À la demande d'Israël, les gouvernements des États-Unis, du Royaume-Uni, de la France, du Canada, entre autres, sont en train de mettre en place une législation anti-démocratique et de prendre des mesures répressives visant à saper le mouvement BDS. En France, une militante a été arrêté simplement pour avoir porté un t-shirt BDS. Israël utilise ses services de sécurité pour espionner illégalement des militants de BDS à travers le monde. Vous trouverez des informations supplémentaires sur notre site.

Israël vient d'imposer une interdiction de voyage à Omar Barghouti, le co-fondateur du mouvement BDS et a déclaré son intention de révoquer le statut de résident permanent de celui-ci (voir art. sur ce site). Suite aux menaces proférées par les ministres israéliens contre Omar, Amnesty International a exprimé sa préoccupation.

En intensifiant sa campagne de répression contre les défenseurs des droits humains, dont le mouvement BDS, l'Etat d'Israël cherche à éviter d'être tenu responsable de ses violations du droit international.

Au moment où le peuple palestinien et les gens de conscience dans le monde commémorent la Nakba de 1948, le nettoyage ethnique de la plupart des Palestiniens indigènes, il est plus crucial que jamais de défendre les défenseurs des droits humains qui luttent pour les droits inaliénables des Palestiniens.

Le mouvement BDS réagit contre ces mesures. Il affirme qu'il a le droit de boycotter (#RightToBoycott) et de poursuivre ses efforts en faveur de la liberté, de la justice et de l'égalité pour le peuple palestinien.

Retour

© BDS Suisse