Lettre ouverte: Attaques contre le personnel médical et les patients

27.11.2015

Categories: Autres campagnes

0

Les attaques illégales perpétrées par Israël contre le personnel et les installations médicales en Israël / Palestine ainsi que contre les patients palestiniens ont fortement augmenté depuis le début septembre. En commettant ces attaques, Israël viole le droit international et c’est la raison pour laquelle BDS Suisse a envoyé à l'ambassade Suisse à Tel-Aviv la lettre suivante le 24 novembre 2015 en leur demandant d'intervenir auprès des autorités israéliennes.

 

 

Objet: Attaques contre le personnel médical et les patients

 

Cher Monsieur Baum,

Mesdames, Messieurs,

 

BDS Suisse est très inquiète au sujet de la situation intenable dans laquelle le personnel médical doit travailler en Israël / Palestine, situation qui non seulement empêche une assistance suffisante aux Palestiniens blessés mais entraîne aussi une dégradation des soins médicaux généraux. Nous estimons que le droit aux soins médicaux est gravement menacé par la politique menée par Israël. 

Plusieurs rapports en provenance d'Israël / Palestine documentent un accroissement des violences contre les patients et le personnel médical et hospitalier. Les mesures prises par l'armée et la police israéliennes telles que les barrages routiers, les postes de contrôle et les contrôles de personnes représentent des obstacles évidents à la liberté de mouvement et au droit à la santé de la population palestinienne. Le 19 octobre passé une Palestinienne de 65 ans est décédée à Jérusalem-Est parce que la police bloquait l’accès à l’hôpital pour l'ambulance.

Dans son communiqué du 30 octobre, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a exprimé sa préoccupation au sujet des difficultés rencontrées dans la situation actuelle par les hôpitaux et le personnel médical en Palestine / Israël pour assurer l'assistance médicale.

Le 12 novembre, l'association médicale palestinienne Medical Relief Society (PMRS) a signalé que les forces israéliennes avaient à plusieurs reprises empêché leurs équipes d’atteindre les blessés.. En outre, depuis le début octobre, 108 de leurs secouristes ont été blessés dans l'exercice de leurs fonctions et ont été agressés verbalement. PMRS appelle à une condamnation internationale immédiate des actions des forces israéliennes et revendique des mesures pour prévenir des attaques similaires à l'avenir. L’association demande en outre une protection internationale pour les installations médicales dans les territoires palestiniens occupés.

Les attaques directes contre les patients n’ont cessé de prendre de l’ampleur ces derniers jours. Les forces israéliennes ont envahi des hôpitaux, des patients ont été enlevés et des dossiers médicaux ont été confisqués. Le 12 novembre, 21 soldats israéliens cagoulés ont pris d'assaut l'hôpital Al Ahly à Hébron pour arrêter un Palestinien grièvement blessé. Le service secret israélien Shin Bet a confirmé cette action secrète. Lors de l’action, le cousin du Palestinien recherché a été abattu, ce qui pourrait, selon Amnesty International constituer une possible exécution extrajudiciaire. Plusieurs employés de l'hôpital ont été entravés dans leur travail et certains ont été blessés. L'organisation Médecins sans frontières condamne les actions des forces israéliennes et les a exhortés fermement à respecter le statut particulier accordé par droit international humanitaire aux installations médicales ainsi qu’aux blessés et aux malades.

Le droit international humanitaire, notamment la première Convention de Genève, protège les civils, les blessés, les malades et les prisonniers de guerre. Ceux-ci doivent être recueillis et soignés dans chaque situation. Les bâtiments, où ils trouvent refuge ainsi que le personnel médical qui prend soin d’eux ne peuvent être la cible d'attaques. Des violations graves du droit international humanitaire constituent des crimes de guerre.

Nous demandons à l'ambassade de Suisse à Tel-Aviv et aux autorités suisses de condamner clairement les attaques commises par Israël et d'intervenir auprès des autorités israéliennes compétentes pour assurer des soins médicaux adéquats et fiables pour les blessés et les malades, et pour que le personnel médical puisse accomplir ses tâches sans risque. Nous vous demandons de protester auprès du gouvernement israélien contre de telles attaques ciblées contre les patients, le personnel médical, les ambulances et les hôpitaux, et d'exiger qu'Israël se conforme au droit international humanitaire.

En attendant votre réponse et en restant à disposition pour tout complément d’information, nous vous transmettons nos meilleures salutations.

 

BDS Suisse

Retour

© BDS Suisse