Le départ annoncé de AHAVA, une victoire de BDS

11.03.2016

Categories: Boycott consommateur

Le mouvement BDS dénonce depuis des années la compagnie israélienne de cosmétiques Ahava qui exploite les ressources de la Mer morte. Or on vient d'apprendre que Ahava va fermer à court terme (deux ans) son usine de Mitzpeh Shalem dans les Territoires palestiniens occupés pour se relocaliser au kibboutz Ein Gedi à l’ouest de la Ligne verte.

Ahava continuera toutefois d’exploiter librement, comme les autres compagnies israéliennes, les ressources de la Mer morte (riche en matières premières très recherchées : phosphate, ammonium, fluoride, lithium, iode, hydrogène, carbonate, silicone, strontium, sulfate) alors que les Palestiniens n’y ont pas accès.

Une étude du ministère palestinien de l’Economie publiée en 2011, chiffre à 1,1 milliard de dollars les pertes attribuables en 2010 à cette seule interdiction - il en existe une myriade, à tous les stades de la production et de l’activité économique. Une perte récurrente qui se répète tous les ans.

Au total, selon la même étude, les Palestiniens avaient perdu en 2010 près de 10 milliards de dollars, un chiffre minimal et qui n’inclut que les pertes directes. Depuis, le chiffre a certainement augmenté nettement vu l’intensification de la crise provoquée par l’occupation et la main mise économique d’Israël sur la Cisjordanie ainsi que Gaza soumise à un blocus drastique depuis 2006.

 

Sources

Le site de Mediapart

Article sur le site Tikun Olam

Retour

© BDS Suisse