L'ambassade d'Israël boycotte le film "Foxtrot"

13.02.2018

Categories: Boycott culturel

L’ambassade israélienne avait d’abord suggéré de « choisir un film qui ne suscite pas la controverse pour sa soirée d’ouverture ». Après le refus des organisateurs, le ministère « a décidé que l’ambassadrice ne sera pas présente à cette soirée ».

Foxtrot, du réalisateur Samuel Maoz, a obtenu en 2017 le Lion d’argent Grand Prix du Jury à la Mostra de Venise. La ministre israélienne de la Culture Miri Regev avait alors accusé le film de prêter le flanc à une accusation de « meurtre rituel » dans les rangs des soldats israéliens.

Elle s’était ensuite félicité que le film ne soit pas sélectionné pour les Oscars, estimant que « cette décision nous [a] épargné une déception amère et une représentation mensongère […] de l’armée israélienne ». En septembre 2017, Samuel Maoz avait affirmé que s’il critiquait son pays c’était « par amour », parce qu’il se faisait « du souci » et qu’il voulait « le protéger ».

Pour en savoir plus:

- article (en anglais) dans Haaretz 

- autre article (en anglais) dans Haaretz

- en français: MiddleEastEye

Retour

© BDS Suisse