La compagnie genevoise Alias dansera-t-elle à Tel Aviv?

27.08.2011

Categories: Boycott culturel

La compagnie genevoise Alias présentera-t-elle son dernier spectacle Sideways Rain à Tel-Aviv en octobre prochain? La branche suisse du Mouvement boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) a en effet demandé au chorégraphe et directeur de la compagnie Guilherme Botelho d’annuler son spectacle prévu dans le cadre du festival Culturespaces qui accueille cette année des productions artistiques israéliennes – aprés celles de la Chine en 2010.

Le BDS se dit convaincu « qu’en allouant d’importantes sommes à la promotion de ses produits culturels, l’Etat d’Israël vise en réalité à détourner l’attention du public de sa politique d’oppression à l'égard du peuple palestinien ». Il invoque la « responsabilité politique d’artiste et de citoyen » ainsi que l’élaboration d’une « fausse symétrie entre les oppresseurs et les opprimés »; le chorégraphe avait présenté Approcher la poussière à Ramallah en 2008.

L’attaché de presse d’Alias indique pour l’heure que "Guilherme Botelho répondra certainement à la lettre ouverte de Boycott, désinvestissement et sanctions lorsqu’il en aura le temps ou le jurera opportun. Pour le moment, notre planning ne nous permet pas de nous pencher calmement sur cette question." Alias est actuellement en tournée, et les dates israéliennes figurent toujours au calendrier de la compagnie.

En février dernier, le mouvement BDS en Suisse, qui soutient l’Appel palestinien au boycott, aux sanctions et au retraits des investissements lancé en 2005 « jusqu’à ce qu’Israël respecte le droit international et les droits humains », s’était déjà adressé dans le même sens à la fondation Culturescapes ainsi qu’aux institutions culturelles partenaires. L’institution culturelle est subventionnée par Pro Helvetia, les cantons et la Confédération.

 

Article en .pdf, à télécharger.

 

Retour

© BDS Suisse