Il se passe des choses sur les drones à l'UNIL

27.02.2014

Categories: Embargo militaire

Une "attaque" de drones israéliens sur la cafétéria de l'UNIL

Le 25.2.2014, un groupe d'étudiants a organisé un bref happening à la cafétéria de l'Université de Lausanne: à midi, au moment où toutes les tables étaient occupées, une centaine de petits "drones" en papier noir ont été lancés sur la cafétéria depuis l'étage supérieur, le tout accompagné par un bruitage évoquant un bombardement aérien. L'action, qui a duré 5 minutes, était bien organisée et rondement menée, on espère qu'elle fera des petits!

 

Le magazine de l'UNIL s'intéresse aux drones

Dans le numéro de janvier de "Allez-Voir", le magazine de l'UNIL, il y a 6 pages sur les drones. Le projet d'achat de drones par l'armée suisse y est brièvement mentionné, mais il n'y a pas un mot sur pourquoi une campagne a été lancée contre cet achat. Là encore,des étudiants ont réagi en écrivant au magazine: "Nous avons lu avec beaucoup d'intérêt, dans votre dernier numéro, l'édito et les deux articles portant sur la question des drones. Dans "Game of drones", vous mentionnez le projet d'achat par l'armée Suisse de 6 drones israéliens et les questions que soulève l'utilisation de tels appareils en Suisse. Nous voudrions apporter un complément et souligner que cet achat est problématique aussi et surtout de part la provenance de ces appareils. En effet, la Suisse, en tant que signataire de la 4ème Convention de Genève est tenue d'assurer la protection des populations civiles sous occupation militaire d'une force ennemie. Israël occupe les terres palestiniennes en totale violation du droit international. Une pétition a d'ailleurs été lancée pour protester contre l'achat de ces drones et pour demander l'arrêt de tout collaboration militaire avec Israël. Les initiateurs de cette pétition donnent deux raisons principales pour lesquelles ils s'opposent à cet achat: premièrement cet achat contribuerait à soutenir l'industrie militaire israélienne et deuxièmement, ces drones ont été testés sur des populations civiles. Nous serions très heureux de vous aider si vous souhaiter poursuivre votre réflexion sur les drones et tenir vos lecteurs et lectrices informés de cet aspect important."

Retour

© BDS Suisse