BDS Suisse condamne la décision du Conseil National d'acheter des drones israéliens

16.06.2015

Categories: Embargo militaire

Communiqué de presse - juin 16, 2015

 

Aujourd'hui la majorité des membres du Conseil National ont approuvé dans le cadre du budget militaire 2015 l'achat de 6 drones Hermes 900 de la compagnie israélienne ELBIT pour la somme de 250 millions de CHF. Depuis deux ans, BDS Suisse a mené avec d'autres organisations une campagne contre cet achat. Une pétition, signé de presque 30 000 personnes a été déposé en février 2015. Nous nous félicitions du fait que 56 deputés (PSS, Verts...) ont voté contre cet achat, ce qui reflète l'opposition grandissante de la société civile.

BDS Suisse condamne la décision de la majorité parlementaire d'acheter avec l'argent des contribuables des drones à une compagnie qui se vante d'avoir testé ses produits « sur le terrain », c'est-à-dire en ciblant et en tuant des Palestiniens, hommes, femmes et enfants, dans la bande de Gaza qui se trouve sous un blocus illégal depuis huit ans. ELBIT est une « compagnie complice », qui tire profit d'une politique d'occupation prolongée et de colonisation des territoires occupés par Israël, en violation flagrante du droit humanitaire international et de toute une série de droits humains.

Par cet achat, le gouvernement suisse contrevient à ses obligations à l'égard du droit international humanitaire, en particulier la 4ème Convention de Genève, ainsi que la Charte des droits humains. Israël est actuellement sous investigation pour les crimes de guerre commis à Gaza en 2014 par exemple par le Cour pénale internationale. Or, par cet achat de drones, au lieu d'œuvrer pour mettre fin à ces violations et à cette situation illégale, la Suisse en devient complice et renforce l'impunité dont bénéficie Israël.

BDS Suisse condamne notamment la collaboration militaire avec Israël ainsi que les contreparties prévues dans ce cadre. BDS Suisse se rallie à l'appel de la société civile palestinienne à infliger des sanctions et d'appliquer un embargo militaire pour mettre fin à l'impunité d'Israël afin que les droits légitimes du peuple palestinien soient enfin reconnus. Nous continuerons à nous mobiliser pour ces objectifs y compris après la décision définitive concernant l'achat de drones qui sera prise cet automne au Conseil des Etats.

 

Retour

© BDS Suisse