Israël demande l'annulation des subventions pour le Musée juif de Berlin

17.01.2019

Categories: Attaques contre BDS, BDS-Arguments

Dans une lettre, le gouvernement israélien a exigé que l'Allemagne cesse de financer le Musée juif de Berlin et d'autres institutions et organisations. Les activités "anti-israéliennes" ont été citées pour justifier ces demandes.

Dans la lettre adressée au gouvernement fédéral, Israël a également exigé que les organisations de défense des droits humains telles que B'Tselem, la Coalition des femmes pour la paix et Breaking the Silence ne reçoivent plus de soutien financier. Même le célèbre Festival du film de Berlin et la publication en ligne israélienne +972 Magazine vont voir leurs subventions réduites.

Dans une lettre ouverte dans le journal Die Tageszeitung (TAZ), des dizaines d'artistes israéliens appellent maintenant le gouvernement et le parlement allemands à rejeter les demandes israéliennes. "Nous sommes choqués d'apprendre que notre Premier ministre et son gouvernement ont demandé au gouvernement allemand de cesser de soutenir le Musée juif de Berlin en raison de son exposition spéciale sur Jérusalem ", ont déclaré les artistes dans leur lettre ouverte. "On prétend faussement et hypocritement que l'exposition reproduit un récit principalement musulmano-palestinien."

"Ces dernières années, en Israël, nous avons été témoins d'innombrables tentatives de la part du gouvernement, en collaboration avec des partis populistes et d'extrême droite, pour réduire l'espace d'expression culturelle et limiter le discours pluraliste et critique ", ajoutent les artistes israéliens.

D'après TAZ, le gouvernement israélien affirme que dans son exposition Bienvenue à Jérusalem, le Musée juif de Berlin ne reflète qu'une "vision palestino-musulmane de Jérusalem". Israël accuse également le musée d'inviter des partisans du mouvement BDS - en tant qu'orateurs.

"Nous pensons qu'une discussion ouverte avec des points de vue parfois controversés est essentielle pour permettre à nos visiteurs de faire leur propre jugement différencié", a déclaré un porte-parole du musée au TAZ.

 

Article original complet d'Adri Nieuwhof sur electronicintifada.net
Traduit et abrégé par BDS Suisse

 

A noter que La Berlinale a également rejeté ces critiques de manière décisive :"L'idée fondatrice de la Berlinale était de contribuer à la compréhension internationale ", a déclaré Dieter Kosslick, directeur du festival, sur demande. Cela inclut la présentation de différentes perspectives sur le monde. "Les points de vue peuvent être controversés, mais notre tâche est de défendre la liberté de l'art dans le cadre de l'ordre démocratique fondamental. La liberté artistique et la liberté d'expression sont des droits fondamentaux." https://www.tagesspiegel.de/kultur/israel-und-die-boykott-bewegung-bds-berlinale-weist-kritik-israels-zurueck/23792158.html

Retour

© BDS Suisse